Salon Patrimoine et Chemins

Livre d'or

Par Visiteur

Facebook m'a insidieusement amené vers votre site. Que d'informations, que de thèmes abordés. Un réel plaisir pour qui souhaite œuvrer pour la pr [Suite...]

Livre d'or
Apercu Forum
Statistiques

30 membres inscrits

Dernier membre:
LvB

Plus de stats
Image aléatoire
Galerie
En ligne
6 Visiteurs, 0 Membre, 0 Modérateur, 1 Administrateur utilisateurs en ligne.

Jean Paul

7 utilisateurs en ligne
Total : 7
Mini sondage
Comment trouvez-vous notre site ?










Résultats
Discussion

papou: Bonjour LvB
Nous avons bien noté votre souhait d'obtenir quelques informations concernant le devenir de la vasque découverte à l’occasion du chantier de la Présentation. Votre demande a été transmise au responsable de ce dossier. Nous vous tiendrons informé dès réception de la réponse.
Cordialement
YD

LvB: Où en est on de la sauvegarde de la fontaine exhumée lors des travaux de la Présentation? En principe, cela a été présenté en AG mais je ne pouvais y être... et rien dans le CR...

menelas: Bonjour,
Nous venons nous inscrire à la sortie du 17 février au castrum de Montpaon.

André et Marie- Claude ESTUBLIER

ALAIN: Je suis intéressé par la visite guidée de la dernière exposition sur la première guerre mondiale.
Amitiés
Alain YTIER

pmarchesseau: Pouvons nous devenir amis que je vous promotionne sur mes pages de provence. Ze chef Provence, Ze chef Ze chef provence côte d'Azur, zechef Bouches du rhône. merci à vous.

pmarchesseau: Bonjour, je suis le petit fils de thadée Marius Antonin. je viens de m'inscrire et de m'abonner à votre page internet. je recherche des documents sur mon grand père. Pouvons nous nous rencontrer.

louison: Bonjour et merci pour votre réponse.
cordialement.
mf.matillon

papou: Bonjour Louison
Merci de l’intérêt que vous portez au "bacino". Vous pouvez retrouver l'article de Marc Brocard paru dans le N° 7 de notre bulletin associatif "Pas à Pas" paru en mars 2016. à l'adresse ci après http://salonpatrimoineetchemins.fr/upload/pasapas7.pdf
ou en vous rendant sur le site, colonne de gauche, menu, bulletin Pas à Pas, Pas à Pas N°7, page 3.
Si vous avez des difficultés, vous pouvez m'appeler sur le N° de l'association.
Cordialement
Yves Deroubaix

louison: Bonsoir,
le bacino : qui peut m'indiquer l'article du site qui parle de cet objet ?

louison: Bonjour ,
j'aimerais m'inscrire pour la visite du 11/01 et pour celle du 01/03/2017.
mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
cordialement.
mf.matillon

ALAIN: Je serais présent pour la visite de l'exposition au château le 11 janvier.
Alain YTIER

Visiteur: BRAVO ! pour la sortie des scolaires i
Faire découvrir ce patrimoine aux enfants c'est magnifique...
Félicitations à Christiane et Pierrick
MYA

Visiteur: Bravo pur les photos de Barbegal
MYa

KIKI: La loco présentée est un des deux seuls modèles qui circulaient sur cette ligne Salon-Fontvieille, un loco type 030 (l'autre était une type 020)...

Visiteur: Pourquoi mettre la photo d'une locomotive alors qu'il s'agit de la REMISE de la locomotive ?

Hugues: Merci d'avoir mis sur pied votre ASSO.
Hugues

papou: Bonsoir JP. Je viens de voir que la mention "poster un commentaire" est apparue sur la page en haut, à gauche de "outils". Il ne reste plus qu'à attendre les commentaires. merci YD


Rafraichir

Archives
 
Fête du costume à Arles
 

Fête du costume à Arles





Un autre grand rassemblement autour de nos traditions, se déroule le premier dimanche du mois de juillet (cette année, le 5). Contrairement à la "Pegoulado" ce sont ici les plus beaux costumes de soie qui sont de sortie.

L’Arlésienne est dans son costume, la quintessence de l’élégance. (Léo Lelé) Regardez-la, ce port de tête, ce regard porté au loin qui n’a rien de prétentieux, toutes jeunes ou parfois très âgées, elles sont tellement fières de le porter, ce costume …

Ce costume, dit "moderne" date du début du XX° siècle, il continue d’évoluer grâce à la coquetterie des filles du PAYS d’ARLES .

Mais qu’est-ce donc que le PAYS d’ARLES ?

C’est un endroit unique au monde, c’est notre pays, nos racines. Nos traditions y sont vivantes et se transmettent de générations en générations.

Frédéric Mistral a dit : "Lou coustume arlaten es pourta dins 60 vilo o vilage de la vesinanço d’Arle, comprès dins li 13 cantoun que veici : Arle, Tarascoun, Sant-Roumié, Castèu-Renard, Ourgoun, Eiguiero, Seloun, Lambesc, Sant-Chamat, Istre, Li Santi-Marìo, Bèu-Caire e Aramoun."

On peut considérer que cette fête du costume a pris naissance en 1903 grâce à
F. Mistral. Elle s’est installée au théâtre antique en 1904. Ce jour là, les jeunes filles qui ont pris le RUBAN à la dernière "FESTO VIERGINENCO", sont présentées à la ville d’Arles.

Nous avions vu dans le « Pas à pas n°5 » que les filles portaient uniquement le costume de "Mireille" jusque vers l’âge de 15 ans, leur passage à l’âge "adulte" se faisait lors des "Festo vierginenco" et la "prise du RUBAN".







Tous les trois ans, c’est ce jour-là, devant le peuple du Pays d’Arles, que se déroule l’intronisation de la nouvelle Reine (prochaine intronisation 2017). L’ancienne Reine, qui termine sa fonction, accueille la nouvelle qui a été élue le premier mai précédent.

Alors, pour résumer, lors de cette fête du costume, nous avons la chance d’admirer toutes ces tenues vestimentaires. Différentes selon l’âge, la condition sociale et tous ces petits détails qui font que ce costume n’est pas "un" mais multiple à l’infini.


Vous avez la possibilité d'agrandir l'image suivante en cliquant dessus





Et les hommes dans tout ça ?

Et bien, eux ils accompagnent ces "belles dames"… Mis à part le costume de gardian qui a été décrit par Folco de Baroncelli les hommes portent le costume de "Paris", celui que tous les hommes portent en France. Les costumes et accessoires masculins ont bien sûr des spécificités, selon l’occasion, l’époque et la condition sociale, mais peu de choses les différencient d’une région à l’autre. Pourtant, venez les voir accompagner leurs femmes et leurs enfants, venez les voir jouer de ces instruments si exceptionnels que sont le tambourin et le galoubet, ils sont si fiers de mener leurs chevaux avec leur "princesse" en croupe.







Il est certain que toutes ces fêtes revêtent depuis quelques années un côté "folklorique", tourisme, commerce …obligent, mais je pense sincèrement que dans l’âme de toutes ces femmes brûle surtout le plaisir de faire perdurer une tradition, des traditions où elles prennent du plaisir, où elles investissent du temps, de l’argent (des fortunes parfois) pour une passion liée à leur patrimoine.

Cette fête du costume est avec la Pegoulado un des moments les plus importants de la sublimation provençale.


Départ 9 h place de la République, rue de la République, rue Wilson, Boulevard des Lices Jardin d'été, Théâtre Antique Arènes
17 h, Spectacle "Hommage à la Reine"


Voir un reportage réalisé sur Arles



.
 
Cette page a été consultée 1392 fois