Salon Patrimoine et Chemins

Livre d'or

Par Visiteur

Dommage que je sois aussi éloigné de votre belle Provence. Voila vraiment une association qui donne envie d’adhérer. Vous devez être une sacrée [Suite...]

Livre d'or
Apercu Forum
Statistiques

31 membres inscrits

Dernier membre:
Gaëtan

Plus de stats
Image aléatoire
Galerie
En ligne
7 Visiteurs, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur utilisateurs en ligne.


7 utilisateurs en ligne
Total : 7
Mini sondage
Comment trouvez-vous notre site ?










Résultats
Discussion

papou: Bonjour LVB
Une bonne nouvelle. La fontaine exhumée lors du chantier de l'école de la Présentation et du square Jean XXIII n'a pas disparu. Nous en avons retrouvé les différents éléments remisés au service des espaces verts de la commune. Il serait bien évidemment souhaitable qu'elle soit restaurée, remontée et replacée près du lieu où elle a été découverte. Nous allons prochainement en faire la demande auprès des services compétents.
Les nouvelles sont moins bonnes concernant la statue de la vierge colorée à l'angle des rues Kennedy et Théodore Jourdan. Je vous invite à lire l'article de la page 6 de notre dernier bulletin "Pas à Pas" paru en début de ce mois.
J'espère avoir répondu, tardivement il est vrai, à votre demande. Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire à laquelle je puisse répondre.
Cordialement
YD

LvB: Toujours sans nouvelle satisfaisante de cette pauvre fontaine exhumée lors des travaux sur le square Jean XXIII . Pourtant le sujet est indiqué comme traité dans le dernier CR de l'AG en page 3, sous la référence "Chantier de la présentation"... Patrimine disparu, probablement, tout comme la statue colorée de la Vierge qui se trouvait au dessus du magasin "Audition Conseil", rue des frères Kennedy....

papou: Bonjour zeugma
Bien évidemment notre association est intéressée par ces anciens statuts de notre cité. Ce sujet à toute sa place parmi nos activités et il serait très intéressant que nous puissions nous rencontrer afin d'en discuter.
Vous pouvez nous joindre à notre adresse salon.patrimoine.chemins@gmail.com ou par télephone 06 11 57 63 81
Dans l'attente de vous rencontrer
Cordialement
Y. Deroubaix président de SPC

zeugma7663: Bonjour
Je me suis lancé dans la numérisation en plein texte des statuts municipaux de Salon (1293; texte latin plus traduction en français de Louis Gimon) et je me demandais si cela peut s'intégrer aux activités de Salon Patrimoine.

papou: Bonjour LvB
Nous avons bien noté votre souhait d'obtenir quelques informations concernant le devenir de la vasque découverte à l’occasion du chantier de la Présentation. Votre demande a été transmise au responsable de ce dossier. Nous vous tiendrons informé dès réception de la réponse.
Cordialement
YD

LvB: Où en est on de la sauvegarde de la fontaine exhumée lors des travaux de la Présentation? En principe, cela a été présenté en AG mais je ne pouvais y être... et rien dans le CR...

menelas: Bonjour,
Nous venons nous inscrire à la sortie du 17 février au castrum de Montpaon.

André et Marie- Claude ESTUBLIER

ALAIN: Je suis intéressé par la visite guidée de la dernière exposition sur la première guerre mondiale.
Amitiés
Alain YTIER

pmarchesseau: Pouvons nous devenir amis que je vous promotionne sur mes pages de provence. Ze chef Provence, Ze chef Ze chef provence côte d'Azur, zechef Bouches du rhône. merci à vous.

pmarchesseau: Bonjour, je suis le petit fils de thadée Marius Antonin. je viens de m'inscrire et de m'abonner à votre page internet. je recherche des documents sur mon grand père. Pouvons nous nous rencontrer.

louison: Bonjour et merci pour votre réponse.
cordialement.
mf.matillon

papou: Bonjour Louison
Merci de l’intérêt que vous portez au "bacino". Vous pouvez retrouver l'article de Marc Brocard paru dans le N° 7 de notre bulletin associatif "Pas à Pas" paru en mars 2016. à l'adresse ci après http://salonpatrimoineetchemins.fr/upload/pasapas7.pdf
ou en vous rendant sur le site, colonne de gauche, menu, bulletin Pas à Pas, Pas à Pas N°7, page 3.
Si vous avez des difficultés, vous pouvez m'appeler sur le N° de l'association.
Cordialement
Yves Deroubaix

louison: Bonsoir,
le bacino : qui peut m'indiquer l'article du site qui parle de cet objet ?

louison: Bonjour ,
j'aimerais m'inscrire pour la visite du 11/01 et pour celle du 01/03/2017.
mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
cordialement.
mf.matillon

ALAIN: Je serais présent pour la visite de l'exposition au château le 11 janvier.
Alain YTIER

Visiteur: BRAVO ! pour la sortie des scolaires i
Faire découvrir ce patrimoine aux enfants c'est magnifique...
Félicitations à Christiane et Pierrick
MYA

Visiteur: Bravo pur les photos de Barbegal
MYa

KIKI: La loco présentée est un des deux seuls modèles qui circulaient sur cette ligne Salon-Fontvieille, un loco type 030 (l'autre était une type 020)...

Visiteur: Pourquoi mettre la photo d'une locomotive alors qu'il s'agit de la REMISE de la locomotive ?

Hugues: Merci d'avoir mis sur pied votre ASSO.
Hugues

papou: Bonsoir JP. Je viens de voir que la mention "poster un commentaire" est apparue sur la page en haut, à gauche de "outils". Il ne reste plus qu'à attendre les commentaires. merci YD


Rafraichir

Archives
 
Course camarguaise
 



Mais que vient faire cette statue de taureau à l’entrée de Sénas ?



Voilà une question que je me pose depuis plusieurs années. Enfin, j’ai rencontré les personnes capables de me répondre. Au sein de notre association, Marie-Thérèse, Michèle et Jacques se sont révélés fervents admirateurs de ce taureau, des «afeciounas» : cela va nous permettre d’approcher cette tradition provençale qui fait partie intégrale de notre patrimoine : LA BOUVINE (bouvino en provençal) et plus particulièrement LA COURSE CAMARGUAISE.



Qui est donc cet animal ? Pourquoi une statue ?

«On m’appelle CAMARINA, le SEIGNEUR DE PROVENCE»
Titre du livre qui lui est dédié, écrit par René Trouillet.



Il faut dire que contrairement à la corrida, où c’est le torero (toréador) qui est la vedette du spectacle et où l’animal n’a quasiment aucune chance de sortir vivant de l’arène, ici, pour la course camarguaise, c’est le taureau qui est ovationné. Le taureau est respecté, l’afeciouna voue un véritable culte au Taureau Roi.

Camarina est ce que l’on appelle un cocardier. Il a accumulé tant et tant d’exploits, de trophées, son palmarès est tellement exceptionnel, qu’il est entré dans la légende de ce qui est un véritable SPORT AU CŒUR DES TRADITIONS.

Appartenant à la manade Chauvet dont il fait la fierté, il est le seul taureau à avoir été statufié de son vivant.

Il est né au printemps 1994, a été marqué au fer et escousuré (l’escousure c’est l’entaille que l’on fait aux oreilles du taureau selon un schéma propre à chaque manade) lors d’une ferrade pour ses un an. Il porte à partir de ce jour le numéro 402. Quelques mois plus tard, il est bistouriné (castré) et baptisé CAMARINA.


Il a attendu ses 4 ans pour effectuer ses premières courses. Période d’apprentissage où le jeune taureau est emboulé et testé par le manadier lors de courses de «taureaux jeunes» dans de petites arènes.

Son ardeur, sa combativité, son courage ont fait de lui une vedette pendant près de 10 ans. Il a été sacré «Biòu d’or», récompense suprême dans ce monde très codifié de «la course» en 2005, 2007, 2008.

Pour ses 15 ans, Camarina est parti à la retraite. Il a coulé des jours heureux dans les prés de sa manade.

Cette statue de 850 kg de bronze, réalisée par le sculpteur sénassais PETER BALL a été inaugurée le 7 mars 2009 à quelques jours près pour marquer son anniversaire et rappeler sa brillante carrière.

C’était il y a 7 ans.


Camarina est mort le 4 octobre 2016

D’autres taureaux vedettes ont eu l’honneur d’être statufiés :

Le premier est LE CLAIRON de la manade Granon, en 1963. Il s’agit de la statue qui se trouve juste devant le port à Beaucaire. Ce taureau était célèbre dans les années 1930. On lui avait érigé une statue de bronze que les allemands ont fondue. Aujourd’hui sa statue est en pierre

En 1984, toujours à Beaucaire, c’est GOYA de la manade Laurent qui avait été distingué par le «Biou d’or» en 1976.

En 1990, PASCALET, de la manade Rebuffat, est installé à Lunel.



En 1991 c’est VOVO de la manade Aubanel qui est immortalisé aux Saintes-Marie-de-la-Mer.




A Saint-Christol on trouve la statue de BARRAIE de la manade Lafont. Lui aussi avait obtenu 3 «Biou d’or» (1988, 1989, 1992).



La commune de Vauvert, possède la statue de GANDAR de la manade Blatière. Ce biou avait perdu une corne lors d’un accident de la route, ce qui ne l’a pas empêché de continuer sa carrière.

En 2005, la manade Rouquette et son taureau MUSCADET sont mis à l’honneur sur un rond point à Mauguio (près de Montpellier).




L’histoire de CAMARINA était pour nous un prétexte, une occasion, de vous présenter cette tradition très locale de la COURSE CAMARGUAISE.





Si cela vous plait, nous entrerons dans le vif du sujet une prochaine fois. N’hésitez pas à donner votre avis. Pour cela, cliquez sur « POSTER UN COMMENTAIRE».

De plus, nous envisageons d’aller en groupe (sortie hors agenda) assister à une course où nous pourrons bénéficier de l’expérience et des lumières de Marie-Thérèse, Jacques et Michèle.

Car, il faut bien le dire, le SPECTACLE se trouve certainement aussi sur les bancs du public.





Petit vocabulaire :

Ne pas confondre «aficionado» et «afeciouna» :
Aficionado : c’est un «hispanisme» qui se rapporte à quelqu’un de passionné.
Afeciouna : c’est un terme provençal qui a la même signification.
La différence est pourtant grande car l’un concerne les passionnés de Corrida espagnole et l’autre les passionnés de COURSE CAMARGUAISE.

Je vous rappelle que nous parlons ici de notre PATRIMOINE LOCAL (but premier de notre association) donc j’ai gardé le terme de «AFECIOUNA».
MYA
 
Cette page a été consultée 953 fois