Salon Patrimoine et Chemins

Livre d'or

Par Visiteur

Dommage que je sois aussi éloigné de votre belle Provence. Voila vraiment une association qui donne envie d’adhérer. Vous devez être une sacrée [Suite...]

Livre d'or
Apercu Forum
Statistiques

31 membres inscrits

Dernier membre:
Gaëtan

Plus de stats
Image aléatoire
Galerie
En ligne
6 Visiteurs, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur utilisateurs en ligne.


6 utilisateurs en ligne
Total : 6
Mini sondage
Comment trouvez-vous notre site ?










Résultats
Discussion

papou: Bonjour LVB
Une bonne nouvelle. La fontaine exhumée lors du chantier de l'école de la Présentation et du square Jean XXIII n'a pas disparu. Nous en avons retrouvé les différents éléments remisés au service des espaces verts de la commune. Il serait bien évidemment souhaitable qu'elle soit restaurée, remontée et replacée près du lieu où elle a été découverte. Nous allons prochainement en faire la demande auprès des services compétents.
Les nouvelles sont moins bonnes concernant la statue de la vierge colorée à l'angle des rues Kennedy et Théodore Jourdan. Je vous invite à lire l'article de la page 6 de notre dernier bulletin "Pas à Pas" paru en début de ce mois.
J'espère avoir répondu, tardivement il est vrai, à votre demande. Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire à laquelle je puisse répondre.
Cordialement
YD

LvB: Toujours sans nouvelle satisfaisante de cette pauvre fontaine exhumée lors des travaux sur le square Jean XXIII . Pourtant le sujet est indiqué comme traité dans le dernier CR de l'AG en page 3, sous la référence "Chantier de la présentation"... Patrimine disparu, probablement, tout comme la statue colorée de la Vierge qui se trouvait au dessus du magasin "Audition Conseil", rue des frères Kennedy....

papou: Bonjour zeugma
Bien évidemment notre association est intéressée par ces anciens statuts de notre cité. Ce sujet à toute sa place parmi nos activités et il serait très intéressant que nous puissions nous rencontrer afin d'en discuter.
Vous pouvez nous joindre à notre adresse salon.patrimoine.chemins@gmail.com ou par télephone 06 11 57 63 81
Dans l'attente de vous rencontrer
Cordialement
Y. Deroubaix président de SPC

zeugma7663: Bonjour
Je me suis lancé dans la numérisation en plein texte des statuts municipaux de Salon (1293; texte latin plus traduction en français de Louis Gimon) et je me demandais si cela peut s'intégrer aux activités de Salon Patrimoine.

papou: Bonjour LvB
Nous avons bien noté votre souhait d'obtenir quelques informations concernant le devenir de la vasque découverte à l’occasion du chantier de la Présentation. Votre demande a été transmise au responsable de ce dossier. Nous vous tiendrons informé dès réception de la réponse.
Cordialement
YD

LvB: Où en est on de la sauvegarde de la fontaine exhumée lors des travaux de la Présentation? En principe, cela a été présenté en AG mais je ne pouvais y être... et rien dans le CR...

menelas: Bonjour,
Nous venons nous inscrire à la sortie du 17 février au castrum de Montpaon.

André et Marie- Claude ESTUBLIER

ALAIN: Je suis intéressé par la visite guidée de la dernière exposition sur la première guerre mondiale.
Amitiés
Alain YTIER

pmarchesseau: Pouvons nous devenir amis que je vous promotionne sur mes pages de provence. Ze chef Provence, Ze chef Ze chef provence côte d'Azur, zechef Bouches du rhône. merci à vous.

pmarchesseau: Bonjour, je suis le petit fils de thadée Marius Antonin. je viens de m'inscrire et de m'abonner à votre page internet. je recherche des documents sur mon grand père. Pouvons nous nous rencontrer.

louison: Bonjour et merci pour votre réponse.
cordialement.
mf.matillon

papou: Bonjour Louison
Merci de l’intérêt que vous portez au "bacino". Vous pouvez retrouver l'article de Marc Brocard paru dans le N° 7 de notre bulletin associatif "Pas à Pas" paru en mars 2016. à l'adresse ci après http://salonpatrimoineetchemins.fr/upload/pasapas7.pdf
ou en vous rendant sur le site, colonne de gauche, menu, bulletin Pas à Pas, Pas à Pas N°7, page 3.
Si vous avez des difficultés, vous pouvez m'appeler sur le N° de l'association.
Cordialement
Yves Deroubaix

louison: Bonsoir,
le bacino : qui peut m'indiquer l'article du site qui parle de cet objet ?

louison: Bonjour ,
j'aimerais m'inscrire pour la visite du 11/01 et pour celle du 01/03/2017.
mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
cordialement.
mf.matillon

ALAIN: Je serais présent pour la visite de l'exposition au château le 11 janvier.
Alain YTIER

Visiteur: BRAVO ! pour la sortie des scolaires i
Faire découvrir ce patrimoine aux enfants c'est magnifique...
Félicitations à Christiane et Pierrick
MYA

Visiteur: Bravo pur les photos de Barbegal
MYa

KIKI: La loco présentée est un des deux seuls modèles qui circulaient sur cette ligne Salon-Fontvieille, un loco type 030 (l'autre était une type 020)...

Visiteur: Pourquoi mettre la photo d'une locomotive alors qu'il s'agit de la REMISE de la locomotive ?

Hugues: Merci d'avoir mis sur pied votre ASSO.
Hugues

papou: Bonsoir JP. Je viens de voir que la mention "poster un commentaire" est apparue sur la page en haut, à gauche de "outils". Il ne reste plus qu'à attendre les commentaires. merci YD


Rafraichir

Archives
 
Cigognes poudrerie de saint chamas
 

Conférence du 20 avril 2017
Les cigognes du Parc Naturel de la Poudrerie de Saint-Chamas



La conférence est dédiée à M. Alfred Schierer (1927 – 2014), «l’Ami des cigognes» qui a consacré sa vie entière à la sauvegarde des cigognes blanches.
En 1974, il ne restait en France que 11 couples de cigognes blanches dont 9 en Alsace. Heureusement une campagne de réintroduction et d’élevage en captivité dans d’immenses volières ainsi que plusieurs autres facteurs imprévus -décharges urbaines et prolifération d’écrevisses américaines- ont permis de compter plus de 2 600 couples en 2016, dont plus de 30 dans les Bouches-du-Rhône.

Le 21 avril 2006 (en plein épisode d’alerte à la grippe aviaire) une cigogne transportant une branche dans son bec survolait le Parc de la Poudrerie. Très vite, il apparut qu’elle préparait son nid. Elle fut rapidement rejointe par une compagne. Ces 2 oiseaux étaient bagués : le mâle provenant du Centre ornithologique des marais du Vigueirat, près de Mas Thibert portait la bague ACVN. La femelle arrivait du Parc des Oiseaux de Villars les Dombes et arborait la bague AEIT. Le 29 juillet, 2 jeunes effectuaient leur 1er envol. Depuis, chaque année (sauf en 2010, où le nid fut abandonné alors que 3 jeunes avaient été observés), des cigogneaux voient le jour dans le Parc de la Poudrerie et s’envolent courant juillet. Au total, de 2006 à 2016, il y a eu 32 naissances mais seulement 27 jeunes à l’envol. La cigogne ACVN est restée présente au nid de 2006 à 2009, de janvier à août. Elle a été vue à nouveau, au printemps 2016, sur une prairie, non loin du Parc de Beaussenq, à Saint-Martin de Crau. De 2006 à 2009, une centaine de cigognes blanches et une cigogne noire ont passé chaque saison hivernale à proximité du Centre biologique de traitement des résidus urbains de la ville de Marseille à Entressen.
Depuis 2014, les cigogneaux nés dans le Parc de la Poudrerie sont bagués, ce qui permettra une meilleure connaissance de leurs déplacements et de leurs nidifications. Deux plateformes artificielles ont été aménagées, afin de permettre de nouvelles installations de couples reproducteurs.
La plupart des cigognes blanches quittent leurs zones de nidification entre mi-août et mi-septembre, hormis les oiseaux qui se sont sédentarisés. Elles migrent de jour, utilisant les ascendances thermiques. Elles survolent le Détroit de Gibraltar pour rejoindre leurs sites d’hivernage en Afrique subsahélienne, entre le Sénégal et le Tchad.
A noter, que l’on ne trouve aucune trace de nidification de cigognes ayant eu lieu auparavant sur les rives de l’Etang de Berre
Ces splendides oiseaux sont symbole de fécondité (on dit qu’ils apportent les bébés dans de grands sacs), de longévité et de fidélité. Ils sont considérés comme de véritables porte-bonheurs.
La cigogne blanche est une espèce protégée. Mais, malheureusement, de nombreux dangers menacent cet oiseau mythique, annonciateur du printemps. Elle est victime de nombreux facteurs de mortalité : tirs , empoisonnements par des détritus provenant de décharges à ciel ouvert, électrocutions, chocs avec des véhicules, destructions volontaires de plateformes de nidification…
Souhaitons-leur de continuer à se multiplier chaque printemps, afin que notre ciel de Provence accueille leurs vols majestueux, de plus en plus nombreux et pendant longtemps.
Compte-rendu des observations de Jacques Lemaire


Cliquer sur les photos pour consulter les articles





La poudrerie royale de Saint-Chamas, présentation par l'Office de Tourisme

Film réalisé par JP Chauffert (Provence TV) sur la visite de la poudrerie

Galerie de photos
 
Cette page a été consultée 675 fois